Les bienfaits du gingembre et son utilisation

Le gingembre est l’une des plantes les plus anciennes et les plus populaires au monde. En raison de ses nombreuses propriétés thérapeutiques, il est appelé par les chercheurs et la médecine ayurvédique « médecine universelle » et est indiqué pour prévenir ou traiter diverses maladies, des problèmes d’estomac aux rhumatismes, en passant par le cancer. Il a une saveur épicée, due à la présence de gingérol, qui lui donne son goût caractéristique, étant utilisé dans les anciennes cuisines chinoises et indiennes.

Le gingembre est bon pour quoi ?

C’est une plante asiatique, originaire de l’île de Java, de l’Inde et de la Chine, d’où il s’est répandu dans les régions tropicales du monde. Au Brésil, il est principalement cultivé dans la bande côtière de Espírito Santo, Santa Catarina, Paraná et dans le sud de São Paulo.

Selon la médecine traditionnelle chinoise et la science moderne, les actions anti-inflammatoires associées à cette plante sont spécifiquement liées à ses composants antioxydants. Des études indiquent également que ses composants antioxydants pourraient contribuer à augmenter la réponse immunitaire à l’action de certains micro-organismes.

Les bienfaits du gingembre pour la santé

C’est un aliment qui offre de nombreux avantages pour la santé, car il possède des apports pharmacologiques et anti-inflammatoires, c’est-à-dire qu’il combat les maux du système digestif, du nerveux central, de respiratoire et de cardiovasculaire. Il accélère le processus de perte de poids. Certaines maladies résolues par la consommation de gingembre sont, par exemple, la grippe, le rhume, la congestion nasale, la bronchite, l’enrouement, la gastrite, la toux, le catarrhe, les maux d’estomac, la constipation, les douleurs rhumatismales, la circulation sanguine et la circulation d’oxygène.

De nombreuses personnes fabriquent des compresses et des infusions au gingembre, qui sont ensuite libérées, mais la grande majorité d’entre elles consomment même les aliments en question, les ajoutant à des recettes ou à des boissons courantes de tous les jours comme le jus et le Maté. Dans le cas de sa consommation, le produit doit être évité par les femmes enceintes, car il est abortif, par les personnes souffrant de maladies cardiovasculaires et par les personnes souffrant d’ulcères, afin que l’aliment ne provoque pas l’impact inverse de celui souhaité. Pour ceux qui sont libérés par la santé, la consommation de cette épice demande une certaine modération : un peu par jour et pas tout le temps.

Tout au long de la journée, les femmes du sud du Brésil prennent généralement le fameux Maté et peuvent y ajouter un peu de gingembre pour améliorer la respiration, les gaz, le travail des poumons et de la vessie. D’autre part, mâcher du gingembre pur avec un peu de miel est également une solution, mais pour les nausées et les maladies. Le matin, les femmes, comme en Inde, en préparent généralement du thé avec, pour combattre le rhume, tandis que le soir, elles servent généralement au dîner des bâtonnets de cette plante avec du citron et du sel.

En outre, grâce à ses actes détoxifiantes, cette plante soulage les coliques, les douleurs musculaires, les maux de gorge et les souffrances articulaires. À l’autre bout du monde, il est également utilisé comme aliment thérapeutique pour combattre la dépression. Riche en substances médicinales telles que le café, les felandrines, le zingiberène, la zingerone, le potassium, le magnésium, le cuivre et la vitamine B6, cette épice est très populaire auprès des célébrités et des salles de sport qui recherchent le corps parfait, certaines pour le travail et d’autres pour l’esthétique, notamment au Brésil.

Le gingembre pour perdre du poids

Chaque jour, au réveil, on peut consommer une limonade naturelle au gingembre, car le jus en question désaltère, rafraîchi, l’organisme, accélère le métabolisme, accélère la combustion des dégradations localisées et accélère la perte de poids. Il est donc un allié puissant pour le corps parfait. Si vous faites également des exercices physiques et des activités aérobies, cette limonade naturelle agit également comme thermogène, mais n’offre pas les mêmes résultats que lorsque vous jeûnez le matin. Cependant, il accélère de 10 % les résultats que vous désirez chaque jour pour un métabolisme parfait.

Il agit comme un produit thermogénique, car il augmente la température corporelle au-delà des indices de l’exercice physique ou des indices de l’activité aérobie que vous pratiquez, et cette augmentation de la température corporelle est responsable de l’accélération du métabolisme et, par conséquent, favorise la combustion des graisses localisées.

Logiquement, tout cela se produira si vous combinez la consommation de cet ingrédient et la fréquentation d’un centre de remise en forme avec une rééducation alimentaires, en connaissant les moments appropriés de la journée pour la consommation de protéines et les moments appropriés de la journée pour la consommation de glucides, en plus de couper d’autres types d’aliments. Pour passer la volonté de prendre du soda, par exemple, vous pouvez préparer une limonade au gingembre en utilisant de l’eau gazeuse au lieu d’une eau minérale.

Les nutriments du gingembre

Tous les bienfaits de ces épices proviennent bien sûr de ses nutriments, tels que le gingérol, les felandren, le café, le zingiberène et le zengerone.

Le gingérol, par exemple, a un impact antioxydante et anti-inflammatoire, qui protège l’organisme et le système immunitaire.

En plus de ces substances, il contient plusieurs vitamines et minéraux tels que le cuivre, le magnésium, le potassium et la vitamine B6.

Ce que le gingembre guérit

  • Il prévient le cancer

La preuve que les composés dérivés de cet épice ont des effets en tant qu’inhibiteurs de tumeurs est de plus en plus souvent rapportée dans la littérature scientifique. Des chercheurs ont révélé que le gingérol est capable de ralentir la croissance des tumeurs intestinales.

  • Il prévient les nausées et les maladies

L’efficacité de cet élément en tant qu’agent anti-nausée et vomissement est probablement associée, en particulier le gingérol, considéré comme son principal ingrédient actif. L’OMS (Organisation mondiale de la santé) a récemment reconnu l’action de cette plante sur le système digestif, la rendant officiellement indiquée pour éviter les vomissements et les maladies. Il est également indiqué pour contrôler les vomissements provoqués par les voyages, la chimiothérapie et pour minimiser la réaction de l’organisme aux médicaments, comme ceux provoqués dans les premiers mois de la grossesse et dans la période postopératoire. De plus, il n’a aucun effet sur le système nerveux central, médicament utilisé pour soulager les nausées.

  • Il est aphrodisiaque

Les propriétés aphrodisiaques et stimulantes du ginseng sont connues depuis des siècles. En médecine traditionnelle chinoise, elle est utilisée contre les troubles de l’érection en raison de son effet sur la circulation sanguine. En outre, l’huile de gingembre est également utilisée pour masser le ventre, ce qui provoque une chaleur dans le corps et excite les organes sexuels.

  • Il réduit la douleur et l’inflammation

Il a des propriétés anti-inflammatoires qui soulagent la douleur. Le gingérol se comporte chimiquement comme l’aspirine, en bloquant la synthèse des prostaglandines, ce qui réduit l’inflammation et la douleur.

  • Il soulage les douleurs musculaires

Des études montrent qu’il a des effets bénéfiques sur les personnes souffrant d’arthrite ou de douleurs musculaires. Les chercheurs ont constaté une réduction du gonflement et de la douleur dans les régions touchées par l’arthrite chez les personnes âgées qui ont été traitées au gingembre. Ce résultat est dû à l’action des substances contenues dans la racine de ginseng qui stimulent la circulation dans la région et combattent la raideur musculaire. Par conséquent, la consommation de cet élément soulage la douleur associée à la polyarthrite rhumatoïde et à l’ostéoporose.

  • Il traite la diarrhée

Le gingembre, grâce à son pouvoir antibactérien et à sa tolérance aux cellules nécessaires de la flore intestinale (Lactobacillus), permet d’augmenter sa richesse en éliminant les cellules nocifs, tel qu’Escherichia coli, responsables de la diarrhée, notamment chez les enfants.

  • Il améliore la peau et les cheveux

En raison de ses vertus anti-inflammatoires, il agit efficacement contre les infections telles que les boutons et l’acné, en donnant à la peau un aspect beaucoup plus beau et plus lisse, ainsi qu’en agissant comme un conditionneur naturel pour les cheveux, les rendant plus brillants et plus sains.

Gingembre : ingrédient naturel

Le gingembre, par son effet thermogénique, a le pouvoir d’accélérer le métabolisme. Il augmente la combustion des calories jusqu’à 10 % de plus que ce que l’anatomie dépense normalement, favorisant ainsi la combustion des graisses, puisqu’il oblige le corps à produire plus d’énergie. En plus de faciliter la digestion, il provoque une sensation de satiété, étant même indiqué par certains spécialistes pour le traitement de l’obésité.

Gingembre : mode d’emploi

Il se consomme le plus souvent en morceaux, généralement râpé. Cependant, il est également utilisé sous forme de poudre, de cristaux et même de capsules. Pour avoir un rhizome toujours frais pendant des semaines, il suffit de le mettre dans un sac en papier et de le conserver dans la partie inférieure du réfrigérateur.

Les bains chauds au ginseng et les compresses sont indiqués pour soulager les symptômes de la goutte, de l’arthrite, des maux de tête et des amertumes de la colonne vertébrale, ainsi que pour réduire les crampes menstruelles et la congestion nasale.

Le rhizome fraîchement râpé est également utilisé pour préparer des compresses révulsives et est appliqué localement pour le traitement de la douleur causée par un traumatisme.

Les massages à l’huile de gingembre sont utilisés comme traitements traditionnels pour les problèmes de la colonne vertébrale et des articulations.

Le thé au gingembre est utilisé pour renforcer les poumons et les reins, résoudre les problèmes d’articulations et de colonnes, les crampes menstruelles, les rhumes, la toux, le rhume et même la gueule de bois. Ces applications sont largement utilisées par les populations orientales.

Important : il ne doit pas être bouilli, car il perd ses fonctionnalités. Il ne doit pas non plus être consommé en excès, car les substances contenues dans le rhizome peuvent atteindre les parois de l’estomac, et est donc contre-indiqué pour les personnes souffrant d’ulcères ou de gastrite.

Suggestion : ayez toujours un morceau de gingembre cru « oublié dans la bouche », car en plus d’éliminer l’enrouement, il calme la toux, évitant ainsi l’inconfort, surtout si vous êtes en public.

Gingembre : Qui ne peut pas l’utiliser ?

Tout le monde ne peut pas consommer du gingembre, qui est sans danger pour la grande majorité des gens.

Il existe des rumeurs, non encore prouvées par des études scientifiques, selon lesquelles le ginseng peut affecter le fœtus et même provoquer un avortement, mais les études réalisées jusqu’à présent ne soutiennent pas cette thèse. Malgré cela, de nombreux médecins recommandent aux femmes enceintes de ne pas consommer de gingembre, surtout à l’approche de la date de naissance, car il peut, en raison de ses fonctions, favoriser les saignements.

De plus, comme il est considéré comme un aliment thermogénique, il n’est pas indiqué pour les personnes souffrant d’hyperthyroïdie, car il accélérera encore plus un métabolisme déjà accéléré. Ce qui peut provoquer diverses difficultés, dont la perte de trop de muscles. Les cardiopathies, les enfants, les personnes allergiques et les personnes très agitées, nerveuses, qui ont des allergies ou des migraines ne devraient pas non plus manger la racine, car elle a tendance à provoquer des insomnies, et de l’irritabilité précisément en raison de son impact thermogénique.

Il est également important de souligner que la consommation de cette plante peut favoriser les hémorragies et, par conséquent, les personnes qui ont des contraintes hémorragiques devraient éviter leur consommation, ainsi que les problèmes cardiaques, puisque certaines études soutiennent qu’il aggrave les maladies cardiaques. Les diabétiques ne devraient pas non plus l’utiliser, sans surveillance médicale, car cette racine réduit le taux de glucose dans le sang.

De plus, elle peut provoquer certains impacts secondaires, tels que diarrhées, brûlures d’estomac et malaises gastriques, surtout si elle est consommée en excès.

5/5 - (1 vote)

About the Author

Mélanie B

Mélanie B, Blogueuse

You may also like these