Quels aliments sont riches en probiotiques ?

Vous avez entendu parler des probiotiques, n’est-ce pas ? Il s’agit de micro-organismes vivants qui, lorsqu’ils sont ingérés en quantité appropriée, sont bénéfiques pour notre santé. Parmi ces avantages figurent la colonisation de l’intestin et la protection de ses muqueuses, empêchant l’absorption de toxines, d’allergènes et de microorganismes nocifs par notre corps. En outre, les bactéries probiotiques sont capables d’avertir notre système immunitaire lorsqu’il doit agir, de réguler les substances inflammatoires et de réduire le risque de développer certains types de cancer. On trouve des probiotiques dans des produits tels que les yaourts et les laits fermentés qui contiennent un taux plus élevé de ces micro-organismes.

Et où les probiotiques entrent-ils dans cette histoire ?

Les probiotiques sont des substances dérivées des hydrates de carbone, principalement des fibres, qu’on ne peut pas digérer, mais qui sont les aliments préférés des micro-organismes probiotiques. Ainsi, un régime prébiotique contribue à l’entretien des probiotiques, leur permettant de coloniser nos intestins et de remplir leurs fonctions. Dans les pharmacies et les magasins spécialisés, vous trouverez un certain nombre de compléments – parfois assez chers – pour un régime prébiotique. Mais sachez que vous pouvez trouver ces substances dans votre alimentation quotidienne. Connaissez les aliments les plus riches en prébiotiques et ajoutez-les à votre assiette :

1. Racine de chicorée

La racine de chicorée est connue pour avoir un goût similaire à celui du café, mais sans fournir de caféine à ceux qui en consomment. Environ 47 de ces racines sont composées d’inuline, une fibre alimentaire insoluble qui atteint le côlon et nourrit notre flore intestinale.

2. Pissenlit

Bien qu’il soit surtout consommé sous forme de thé fait à partir de ses racines, le pissenlit possède dans ses feuilles une bonne source d’inuline. Elles peuvent être consommées crues, sous forme de salade, et aident à soulager la constipation et à améliorer le système immunitaire.

3. Ail

Cette plante favorise la croissance des bifidobactéries et entrave la reproduction des microorganismes nuisibles.

4. Oignon

Presque toujours associé à l’ail pour la préparation de l’assaisonnement quotidien, l’oignon est également riche en inuline et en fruto-oligosaccharides, deux types de prébiotiques. Ce légume contribue à renforcer notre système immunitaire et à faciliter la digestion.

5. Ail

De la même famille que l’ail et l’oignon, le poireau contient 16 fibres de type inuline, ce qui contribue à maintenir la santé de notre microflore intestinale et facilite la dégradation des graisses. De plus, ce légume est également une bonne source de vitamine K.

6. Asperge

Offrant environ 2,5 grammes d’inuline tous les 100 grammes, l’asperge aide à maintenir nos probiotiques et à prévenir certains types de cancer. En outre, ce légume est également une bonne source de protéines, avec environ 2 grammes.

7. Banane

Vous aimez la banane ? Si oui, vos micro-organismes probiotiques vous en remercient ! Bien que la banane elle-même contienne de petites quantités d’inuline, la banane verte est riche en amidon résistant, qui a des effets prébiotiques.

8. Orge

Célèbre pour être un composant de base de la bière, l’orge fournit 3 à 8 grammes de bêta-glucane pour 100 grammes de céréales. Cette substance est un prébiotique qui favorise la croissance de bactéries bénéfiques dans le tube digestif, en plus de réduire le mauvais cholestérol (LDL) et le taux de glucose dans le sang.

9. Avoine

Les flocons d’avoine sont riches en fibres de bêta-glucane, qui favorisent les bactéries bénéfiques dans nos intestins, améliorent le contrôle de la glycémie et réduisent le risque de divers types de cancer. De plus, l’avoine augmente la sensation de satiété.

10. Pommes

Les pommes sont riches en une fibre appelée pectine, qui correspond à environ 50 % de la fibre totale de ce fruit. La pectine est également un excellent aliment pour les microorganismes probiotiques, en plus d’aider notre organisme à combattre les bactéries maléfiques et à diminuer le taux de cholestérol dans le sang.

11. Cacao

Vous êtes fan de chocolat ? Et bien, les bonnes bactéries sont aussi dans vos tripes ! En fait, presque cela : ils aiment beaucoup le cacao, une excellente source de flavonols. Ces substances sont bénéfiques pour les bonnes bactéries, aident à réduire le taux de mauvais cholestérol et renforcent également la santé du cœur.

12. Graine de lin

Parce qu’elle est riche en fibres, la graine de lin aide à réguler les mouvements péristaltiques, à réduire le mauvais cholestérol et à diminuer la quantité de graisse que notre corps est capable de digérer et d’absorber. Et, bien sûr, ces fibres sont très bonnes pour les probiotiques.

13. Yacon ou poire de terre

Le yacon, un tubercule originaire des Andes qui ressemble à la patate douce, est riche en fibres prébiotiques telles que les fructo-oligosaccharides et l’inuline. Ces substances aident notre corps à absorber les mineurs, à renforcer le système immunitaire et à réguler les graisses dans le sang.

14. Son de blé

Le son de blé est un résidu de la transformation du blé en farine qui correspond à l’enrobage extérieur du grain. Près de 70 de ses fibres correspondent à un type spécial appelé arabinoxylan oligosaccharide, qui a un effet prébiotique sur les bifidobactéries.

15. Algues

Les algues ne sont pas très souvent consommées en dehors de la cuisine japonaise, mais elles constituent un aliment prébiotique très puissant. Ses effets comprennent des avantages pour la reproduction des bactéries probiotiques, le blocage de la croissance des bactéries nocives et l’amélioration de notre système immunitaire.

Maintenant que vous savez tout cela, il est temps de donner un coup de main aux bactéries probiotiques et de les aider à remplir leurs fonctions dans nos intestins, car on ne peut qu’en tirer profit. Et le meilleur : ce sont tous les aliments que vous trouvez dans les supermarchés ou les maisons de produits naturels à des prix beaucoup plus abordables que les suppléments prébiotiques vendus dans les magasins spécialisés.

5/5 - (1 vote)

About the Author

Mélanie B

Mélanie B, Blogueuse

You may also like these